Vous êtes sur : Accueil › Un quart de l'économie espagnole est "souterraine"

Un quart de l'économie espagnole est "souterraine"

Publié le 27/11/2014 à 07h52, dans Economie | par Michel Garicoix

C'est une estimation des instances européennes, à la fois fragile et à différencier selon les lieux : 23 % de la richesse créée en Espagne correspond à des activités souterraines, style marché noir ou "économie grise". Ce secteur est géographiquement de plus en plus fort au fur et à mesure que l'on va vers le sud du pays. Par exemple, la pratique de la double "nomina" (feuille de paie), celle officielle couplée à une enveloppe avec du liquide.

REAGIR »

Identifiez-vous

Enregistrez-vous

^ Haut de page