Vous êtes sur : Accueil › Travaux urgents aux "Restos du Coeur"

Travaux urgents aux "Restos du Coeur"

Publié le 31/05/2016 à 07h00, dans St-Palais/Donapaleu | par Philippe Etchegoyen
Les bénévoles mixains ont servi 12 205 repas en 2015 ! Leur local est obsolète, et ils demandent donc l'aide urgente de la Mairie, propriétaire des lieux.
Travaux urgents aux Les bénévoles du Resto du cœur de Saint-Palais attendent le soutien de la Mairie. © Philippe Etchegoyen

La campagne hivernale des "Restos du cœurs"(du 01/12, au 01/03), vient de se terminer, et depuis la mi-avril, c'est celle d'été qui a démarré, jusqu'à fin novembre, ne laissant que peu de répit à l'équipe des bénévoles du Pays de Mixe, toujours mobilisés pour accomplir au mieux leur mission de soutien. Mayi Detchart, responsable de l'association de 35 bénévoles, a tenu à présenter, jeudi dernier, le bilan de la saison d'hiver, aux bénévoles, aux acteurs, mais aussi aux particuliers, ainsi qu'aux élus. Elle a remercié particulièrement les élèves du collège Etchecopar (St-Palais), qui ont fait un don de 352 kg de nourriture, récoltés grâce à un mini-concert organisé à Salies, en association avec les élèves du lycée Notre-Dame de Sauveterre. Pendant les 4 mois d'hiver, 12 205 repas ont été servis à 152 personnes en difficulté (dont 6 bébés), ce qui représente 67 familles, sur le territoire de St-Palais et des communes avoisinantes. Lors de la récente collecte nationale, 3650 kg de denrées alimentaires ont été récupérés pour faire face aux besoins de cet été, soit une hausse de 7% de la générosité des particuliers. Notons que pendant la campagne d'été, des ateliers de couture, de cuisine, décoration, esthétique, sont proposés lors de deux jeudis d'ouverture mensuelle du local (9h à 11h30), au 32, rue de la Bidouze. Ce local est le même que lors du lancement en 2005, et qui est dans un état de délabrement désolant, comme l'a fait constater la Présidente aux élus présents, en regrettant l'absence des plus concernés, ceux de la Mairie de St-Palais (propriétaire du bâtiment). Les travaux à réaliser sont urgents : des gouttières sont apparues cet hiver, mettant en danger la sécurité des bénévoles, et le manque d'isolation rend les chauffages de fortune complétement illusoires et les conditions de travail quasi insupportables. "Accueillir des personnes en précarité dans de telles conditions devient difficile, le bâtiment étant avant tout un lieu de rencontre et d'échanges où les bénéficiaires trouvent du réconfort" déplore Mayi Detchart. Elle souhaite que la Mairie trouve une solution pérenne rapidement, soit sur le site actuel, soit sur un nouveau mieux adapté, d'environ 250 m2 de surface. Les élus présents (hors mairie) ont concédé qu'il y avait urgence sur le dossier, mais la balle est désormais dans le camp de la Mairie de St-Palais, qui ne peut rester insensible au fait que la cité mixaine, distribuant prés de 13 000 repas (en 2015) pour 70 familles concernées, est à ce jour la plus demandeuse de l'aide des "Restos du cœur", pour tout le Pays Basque intérieur. L'association propose aussi, depuis peu, un petit coin "vestiaires/vêtements". Pour conclure, elle tient à remercier chaleureusement, les donateurs commerçants, particuliers, agriculteurs, pour leur précieux soutien, sans lequel les "Restos" ne pourraient fonctionner.

Pour tout contact, auprès de l'association : 06 15 12 72 46.

REAGIR »

Identifiez-vous

Enregistrez-vous

^ Haut de page