Vous êtes sur : Accueil › La Tigresse rentre ses griffes

La Tigresse rentre ses griffes

Publié le 27/11/2014 à 07h53, dans Versant Sud | par Dominique Mariau

Idoia Lopez Riano, alias “la Tigresse” purge actuellement une peine de 2111 années de prison pour sa participation à  23 assassinats commis sous la bannière d’ETA, dont elle fut, dans les années 80, l’un des membres les plus sanguinaires. Aujourd’hui quinquagénaire, la superbe Tigresse à la crinière brune et au visage fascinant, semble avoir rentré ses griffes. Arrêtée en France en 1994, extradée ensuite, elle a beaucoup évolué durant son parcours carcéral. Très rebelle au début, elle a étudié, occupé divers emplois à la maison d’arrêt, et a finalement rompu avec ETA dont elle a été exclue. Ces derniers temps, elle commence à penser à une éventuelle réinsertion au cas où elle obtiendrait un régime de semi-liberté avant de quitter les barreaux vers 2020. En détention, elle multiplie les signes de bonne volonté, se perfectionne en euskera et en français, tout en s’occupant des chiots golden retriever qui sont utilisés à la prison de Zaballa (Araba), et en s’adonnant à la peinture. Ces signes évidents de changement ont interpellé l’administration pénitentiaire et les magistrats qui sont aujourd’hui convaincus que la Tigresse a tiré un trait sur son passé, et se prépare à travailler lorsqu’elle sortira de détention, à tel point qu’elle vient d’obtenir l’autorisation de sortir huit heures par jour pour prendre des leçons de conduite en vue de passer son permis.

REAGIR »

Identifiez-vous

Enregistrez-vous

^ Haut de page